Édition

Accueil/Édition

Trionyx

2020-08-31T16:11:42+01:00

Trionyx est le premier fabricant français d’armoires pour le stockage de produits dangereux.

Non content de proposer une gamme complète de produits adaptés aux besoins de chaque entreprise, que ce soit dans l’industrie ou les laboratoires, Trionyx propose également des hottes et caissons de filtration pour l’absorption des vapeurs toxiques, ainsi que tout un panel de produits tels que des récipients ou des douches d’urgence.

La société existe depuis 1971, mais les supports de communication ont très peu évolué depuis.

J’ai été engagé pour m’occuper de la gestion communication/marketing, mais également pour la refonte de l’identité visuelle afin de lui donner un coup de jeune.
Mes missions étaient telles que le shooting photos des produits, le traitement des fichiers .RAW, le détourage et l’intégration dans les supports de communication web et print, la mise à jour des catalogues et dépliants à destination des commerciaux, etc.

La Refonte

Le logo

AVANT

La tortue Trionyx est devenu la mascotte de l’entreprise.

Mais depuis sa création, elle n’avait jamais été remaniée, laissant derrière elle des coquilles visuelles et des couleurs sommaires.

J’ai choisi de refaire intégralement cette tortue, en lui donnant des courbes plus claires et précises, et des couleurs en dégradé.

Le bleu est celui que Pantone a déclaré couleur de l’année 2020 pour coller à la modernité.

J’ai choisi d’intégrer la date de création de l’entreprise, signe de bonne santé et d’un savoir-faire transmis de père en fils.

La typographie a également été re-équilibrée pour que le tout soit plus lisible.

APRÈS

Le catalogue

AVANT

Malgré un site internet actualisé en 2018, le catalogue papier est l’une des armes principales de l’équipe commerciale.

Le catalogue faisait plus de 150 pages à l’origine. Les couleurs des sections étaient désuètes, il y avait des arrondis de partout, gênant fréquemment la mise en page, et le contenu était conséquent et peu intuitif.

J’ai recréé la couverture en centrant les informations pour qu’elles soient regroupées et plus lisibles. J’ai également mis le nouveau logo en valeur sur une partie blanche de la couverture. Enfin, j’ai utilisé des photos en haute définition afin que l’impression soit impeccable.

J’ai ensuite redéfini les sections en attribuant des couleurs moins génériques et plus douces à l’œil, tout en gardant un certain dynamisme.

J’ai supprimé les arrondis là où il n’y avait pas lieu d’en avoir et actualisé les photos.

J’ai également aligné les produits à côté d’un tableau individuel afin que les caractéristiques techniques soient claires pour le client et qu’il n’ait pas à tourner de page pour bien les comprendre.

Le nombre de pages a augmenté de 100 mais cela en valait la peine car les commerciaux peuvent mieux montrer leurs produits.

APRÈS

Les dépliants

AVANT

Le secteur d’activité de Trionyx est clairement un secteur de niche, qui ne s’adresse pas au grand public.

Néanmoins, il y a deux sous-secteurs que les commerciaux explorent : l’industrie et les laboratoires.

Outre les coûts d’impression et le poids d’un catalogue que l’équipe commerciale laissait chez les clients, les plaquettes et dépliants aidaient les clients finals à synthétiser leurs recherches.

APRÈS

Les shooting photo
&
l’édition des .RAW

AVANT

Le shooting photo des produits était l’un des objectifs principaux de mon travail.

Depuis le studio photo aménagé directement dans l’usine, je photographiais les armoires, les hottes, les caissons, etc. avant qu’ils ne soient conditionnés et expédiés aux clients. Il s’agissait souvent de les mettre en situations avec des flacons et des bouteilles pour que le client final puisse se projeter, ce qui demandait une bonne gestion de l’éclairage et une certaine organisation pour la phase suivante de mon travail.

De retour au bureau, je faisais le tri des photos, éditais les fichiers .raw et adaptais les photos aux différents supports de communication.

APRÈS

La schématisation des produits

AVANT

Il arrivait fréquemment que des schémas de montage ou d’utilisation soient dans une qualité médiocre, ou tout simplement en 72 dpi, ce qui est inutilisable pour l’impression de notice.

Il m’a donc fallu retracer de manière simple ces schémas de manière à être compréhensibles pour l’utilisateur final, et pour cela, il fallait parfois dé-construire les produits.

APRÈS

Les newsletters

AVANT

Les newsletters étaient faites avec un vieux builder dont les mises à jours dataient…

Après avoir mis à jour le logiciel (MailStyler + SendBlaster pour l’envoi), j’ai rajeuni la communication web de l’entreprise.

APRÈS

Les bannières web

Comme je le précisais en haut de page, le site web a été refait récemment, donc je n’ai pas d’éléments de comparaison pour les sliders du site.

J’ai tout de même tenu à conserver un esprit dynamique pour habiller le site.

Albert Baptiste

2018-10-08T18:45:59+01:00

Le Contexte

ALBERT BAPTISTE est une marque de vêtements française créée dans le Sud de la France.

Les créations sont entièrement réalisées de manière artisanale, de la conception à la finition. Les vêtements ont un style vintage tiré de la Belle Époque, avec un détournement contemporain, et sont destinés à un public de 20 à 35 ans.

Le Projet

La société étant en création au moment du brief, tout était à faire ! Et la liberté que j’ai pu avoir sur ce projet en fait l’un de mes favoris.

Du logo à l’identité visuelle, le shooting photo, les supports de communication print et web : j’ai eu la charge de m’occuper de toute la communication de cette jeune créatrice.

Le Logo

La Recherche

La cliente souhaitait un logo de type calligraphique, avec les initiales de la marque. J’ai souhaité lui proposer un logo de type signature, puisque la marque est la propriété d’une créatrice de mode indépendante.

La Couleur

Je percevais la cliente d’une aura rouge bordeaux, je voulais mélanger le côté suave de la couleur avec le charme de sa collection pour en faire la couleur principale de son identité visuelle.

Le Logo

Le logo achevé.

Il permet d’être intégré facilement sur son site web, mais également sur les étiquettes des vêtements.

Le Shooting

Le shooting photo devait à la fois montrer une touche d’originalité tout en mettant en valeur les produits. Les photos devaient dépeindre un univers à la fois onirique et présenter clairement le produit.

La plupart des photos ont été prises à l’horizontale pour son utilisation future sur le web.

Le Site & la Boutique

Le site web fut pensé pour mettre en valeur la qualité des photos et présenter le produit de manière claire et sous tous les angles.

La plupart des pages présentent les articles en pleine page afin d’accentuer le côté graphique de la marque.

Chaque article a également sa propre fiche produit sur ETSY, plate-forme de mise en vente de créations personnelles et faites à la main.

Castelli

2018-11-06T22:22:31+01:00

Le Contexte

Castelli est l’une des plus grosses entreprises de jardinerie et de mobilier d’extérieur de la Côte d’Azur. Forte d’une existence de plus de vingt ans, la superficie et l’emplacement du magasin lui offre une large visibilité et un monopôle sur le marché.

La Mission

Leur logo se faisant vieillissant, il est temps de rafraîchir et de redonner un coup de jeune à leur image, afin de l’élever aux standards à la hauteur des ambitions de la nouvelle direction.

Sobriété et élégance sont le mot d’ordre.

Le renouvellement

J’ai d’abord commencé par supprimer l’accroche « C’est Merveilleux la vie » car elle me semblait désuète et inutile.

Les secteurs d’activité « jardinerie – animalerie – décoration » n’ont rien à faire dans ce logo et trouveront leur place dans les différents supports de communication.

Pour apporter plus de délicatesse, j’ai décidé de supprimer les trois couleurs et de les changer pour un camaïeu de vert, tout en conservant les trois feuilles pour rappeler le secteur d’activité et conserver un symbole d’identité déjà présente.

Durant cette mission, j’ai réalisé l’intégralité des supports de communication print.

Logo, catalogue mensuel, panneaux 4×3 et abri-bus, annonce presse, carte de visite et cartes clients, mailing, flyers, invitations, roll up…

Réalisé au sein de l’agence What’s Up Communication.

Edzing Lingerie

2020-08-27T08:53:42+01:00

Le Contexte

Edzing Lingerie est, comme son nom l’indique très clairement, une marque de lingerie nouvellement créée, dont les prix des produits se veulent accessibles au public.

« Edzing » signifiant « amour » en gabonais, il fallait que la communication se fasse en partant dans cette direction, sans pour autant être sexuelle.

Le Projet

Désir, passion, sensualité.

Tels furent les mots-clés retenus pour préparer le shooting photo qui servirait à la campagne de pub de la marque.

Le brainstorming permit de préparer des visuels et d’en écarter d’autres. Dans la réalité, une part importante d’improvisation et de spontanéité permettent d’obtenir de très belles photos.

Les Moyens

J’ai utilisé mes locaux de l’époque en raison du vaste espace libre et de la luminosité ambiante.

Le second shooting se fit en appartement afin de donner une ambiance plus crédible pour les acheteuses.

L’achat d’éclairages supplémentaires et l’intervention d’une maquilleuse devinrent primordiaux.

Le Shooting

Les photos furent le moins retouchées possible afin de montrer une mannequin le plus naturel possible ; seules les couleurs et les lumières furent rehaussées.

Le logo et le making-of furent créé par mon collègue et ami Alexandre Napoli, aka A2HN.

Réalisé au sein de l’agence Storm Communication.

L’Épicurien

2018-11-06T22:38:23+01:00

Brief

L’Épicurien est une chaîne de magasins de vente de vins, spiritueux et produits d’épicerie fine.

Tous les trimestres est édité un magazine traitant des nouveaux vins, d’actualités sur les produits, mais aussi de voyages et de reportages.

Il fallait donc mettre en page le magazine, en suivant la ligne éditoriale tout en apportant quelques nouveautés.

Le Challenge

Un magazine d’actualités ne peut être écrit longtemps à l’avance, et articles étant souvent écrits à la dernière minute, il aura fallut plusieurs souvent travailler dans l’urgence pour boucler les numéros. Il fallait que je m’adapte à la cible et que je reprenne l’identité visuelle déjà en place, tout en apportant une touche de fraîcheur.

Du travail en amont était toutefois réalisé afin de couvrir d’éventuels imprévus.

Réalisé au sein de l’agence Storm Communication.

Les Élus et les Pierres Stellaires

2018-11-06T22:10:16+01:00

L’Auteur

Samar Hachem est une jeune auteur de romans. Sa première série, commencée à l’âge de treize ans, s’appelle « Les Élus et les Pierres Stellaires ».

Avec cinq tomes publiés et un sixième et dernier tome prévu pour l’été 2017, Samar compte bien s’imposer dans la littérature fantastique française.

La Mission

Déjà éditée, Samar cherchait un illustrateur pour continuer la publication de sa série avec une couverture attrayante.

Le style manga était une requête particulière de la cliente, ainsi qu’un univers créatif et fantasy.

Bien que les deux premiers tomes furent déjà publiés lorsque je l’ai connu, j’ai commencé à travailler sur la couverture de son troisième tome.

Tome 1

Lors de la ré-édition du premier tome, la cliente fit appel à mes services pour illustrer la totalité de ses livres, afin de conserver une homogénéité entre tous les tomes. Après m’avoir fait part du déroulement des évènements se passant dans le premier tome, il s’imposa de mettre en scène les quatre personnages principaux. J’ai d’abord commencé par lui proposer quelques croquis avant de réellement m’attaquer à l’illustration en elle-même.

Tome 2

Pour le second tome, l’héroïne se faisait capturer par l’un des antagonistes de l’histoire. J’ai préféré privilégier le côté dramatique de la scène en mettant en avant les deux personnages. Le tout devait se passer dans un désert au soleil levant avec un château embrumé en arrière-plan. Je souhaitait réellement que la demeure du vampire apparaisse sans être trop présente, de manière à ce que le sujet de l’illustration demeure les deux personnages et non le décor.

Tome 3

Chronologiquement, il s’agit de la première couverture que j’ai réalisé pour la cliente. Les personnages se trouvent dans un labyrinthe durant l’aurore, moment où des créatures de fumée aux yeux brillants sortent de leur tanière pour capturer les âmes esseulées du lieu. Je devais montrer les personnages coincés dans le dédale, mais la scène devait avoir un peu de dynamisme sans pour autant perdre le mystère.

Tome 4

Ce quatrième tome se déroule aux abords d’un lac, là où se trouve une île mystérieuse avec un temple sacré en son sein. L’héroïne avançant dans sa quête tout en ayant grandie, je devais dépeindre cette prise de maturité et cette évolution de l’histoire en illustrant un monde plus mature, toujours en proie à l’antagoniste principal, sans pour autant perdre la fantaisie des lieux.

Les Élus et les Pierres Stellaires sont disponible aux Éditions du bout de la rue.

Édition

2020-08-27T08:53:11+01:00

Le Contexte

J’ai réalisé plusieurs dizaines de couvertures de livres pour différents éditeurs. La plupart du temps, je commençais par lire un résumé ou le texte de la quatrième de couverture pour me donner une idée générale du livre. Mais très souvent, je demande plus de détails à l’auteur pour saisir l’essence même de son texte. Je n’ai malheureusement pas le temps de lire les livres pour lesquels je travaille, surtout que la plupart du temps ils sont encore à l’état d’épreuve en cours de correction.

Même si le contenu est bon, on ne peut nier qu’un livre attire l’oeil grâce à sa couverture, c’est donc un pari difficile à relever pour moi car je dois illustrer au mieux ce dont il parle, sans trop en révéler non plus. Je décide soit de prendre une scène bien précise, ou bien de thématiser le livre par le biais d’une seule et unique image, que ce soit par le biais de photomontage ou de peinture digitale.

Easy Love

2018-09-27T14:46:21+01:00

Easy Love est une chaîne de magasins de jouets pour adultes et de lingerie.

Voulant se démarquer de la concurrence en ayant une approche visuelle plus sexy que vulgaire, j’ai réalisé plusieurs campagnes de pubs. Armé de mon appareil photo, j’ai fait plusieurs shootings avec différents modèles.

Je pense que l’une de mes plus grandes fiertés fût de voir un abri-bus vandalisé près de mon bureau où la veille l’affiche y était encore présente…

Réalisé au sein de l’agence What’s Up Communication.

 

Go to Top